Accueil » Périphériques et Accessoires » Ecran » TN vs IPS vs VA : Quel Type de Dalle Choisir ?

TN vs IPS vs VA : Quel Type de Dalle Choisir ?

Quand on en vient à acheter un écran PC, on peut regarder sa taille en pouces, sa définition en pixels, sa fréquence en hertz, son temps de réponse en ms, voire d’autres caractéristiques ou technologies dédiées au moniteur.

Cependant, une donnée importante peut encore trop échapper à ceux qui veulent acquérir un écran, il s’agit du type de dalle qu’il possède.

Il ne faut absolument pas la négliger, étant donné que la qualité de l’image peut beaucoup dépendre de celle-ci selon les cas. Mais pas d’inquiétude, car nous allons vous aider à vous y retrouver dans ce domaine précis !

Tableau récapitulatif des différences entre TN,VA et IPS

TNVAIPS
Point FortsRéactivité
Taux de rafraichissement
Prix
Bonne qualité d’image
Bon contraste
Qualité d’image supérieure
Angle de vision supérieur
Point FaibleQualité d’imageRéactivité moins bonne que le TNContraste moins élevé que VA

L’importance d’une dalle

Pour comprendre l’importance d’une dalle d’un écran PC, il vaut d’abord pouvoir mieux comprendre son utilité dans l’affichage. Les écrans PC, depuis plus de 20 ans, sont en immense majorité des écrans LCD (Liquid Crystal Display).

Autrefois dotés d’un système de rétroéclairage avec des tubes néons, on opte aujourd’hui pour un rétroéclairage avec une technologie de LED (Light-Emitting Diode), composée donc d’un paquet de diodes à l’arrière de la dalle du moniteur, résultant notamment sur un meilleur contraste et une luminosité plus homogène.

D’ailleurs, quand on parle « d’écrans LED », c’est un abus de langage désignant les écrans LCD utilisant une technologie LED. Par dessus ce rétroéclairage, on retrouve donc une dalle avec des cristaux liquides. Selon les types de cristaux, ainsi que leur manière d’être utilisés pour résulter sur l’affichage, nous obtiendrons donc plusieurs types de dalles avec des caractéristiques différentes entre chacune, donnant également les trois types les plus connues dont nous allons parler : la dalle TN, la dalle VA et la dalle IPS.

Pour donner un exemple simple, imaginez que vous faites un sandwich, le pain est le type de rétroéclairage et la garniture est le type de dalle. La garniture dans un sandwich est toute aussi importante que le type de dalle pour un écran LCD.

Et malgré la garniture que vous mettez, déjà elle ne conviendra pas pour tout le monde, mais surtout, vous ne pouvez pas vous attendre à avoir toutes les saveurs différentes si elles sont opposées, comme avec une dalle qui a ses forces et ses faiblesses, avec des utilisations préconisées.

TN : la dalle la plus réactive

Comment fonctionne une dalle TN ?

La dalle TN (Twisted Nematic) repose sur une technologie, dont le principe est de disposer des cristaux liquides en hélice, en les faisant plus ou moins s’aligner, jusqu’à l’allumage de l’écran, et donc de la dalle, où la tension redresse les cristaux à 90 degrés, afin d’intercepter la source lumineuse du rétroéclairage. Il s’agit d’une des premières types de dalles conçues à l’époque, qui arrive toujours à garder son public.

Pour cause, les cristaux liquides n’ont besoin que d’une faible tension afin qu’ils réagissent, quand on compare à d’autres types de dalles. Mais surtout, cette technologie permet de les activer bien plus rapidement, le tout sans résulter sur un affichage flou, offrant l’avantage le plus intéressant de cette dalle.

Les points forts d’une dalle TN

Comme vous vous en doutez au vu du titre, le principal avantage d’une dalle TN est la réactivité d’affichage qu’elle peut proposer.

Ce qu’on entend par réactivité, c’est la fréquence de l’écran (pouvant aller jusqu’à 360 Hz actuellement), ainsi que le temps de réponse, pouvant offrir jusqu’à un minuscule délais de 0,5 ms de gris à gris, soit le temps mis pour basculer d’une teinte de gris à une autre.

Vous l’aurez donc compris, les écrans PC à dalle TN offrent les meilleures réactivités sur le marché, en faisant le choix parfait des joueurs professionnels, cherchant la réactivité la plus optimale dans leur jeu, avec un input lag toujours plus bas, qui se joue réellement à la milliseconde.

L’autre gros avantage des dalles TN, c’est tout simplement le prix ! Les écrans PC dotés d’une dalle TN sont connus pour être les plus accessibles, pouvant débuter leur tarification aux alentours de 100 euros, pour un écran souvent entre 19 et 24 pouces.

Les points faibles d’une dalle TN

Malheureusement pour la dalle, si elle a quelques qualités, qui ne sont pas non plus des moindres, elle possède aussi pas mal de défauts, pouvant en faire le vilain petit canard de nombreux utilisateurs.

Ce qui saute avant tout aux yeux, c’est la qualité d’image, en dessous des autres types de dalles.

Cela passe par une colorimétrie assez limitée (pour donc des couleurs plus ternes), un contraste souvent moyen (dépassant rarement un ratio de 1000:1), mais surtout, un angle de vue très peu appréciable, où dès que vous n’êtes pas totalement en face de votre écran, la perception de l’affichage diminuera grandement.

Points FortsPoints Faibles
Meilleure RéactivitéQualité d’image en retard
PrixFaible angle de vision
Fort de taux de rafraichissement possible 200 hz et plus

VA : la dalle du compromis

Comment fonctionne une dalle VA ?

La dalle VA (Vertical Alignment) se base sur des cristaux liquides positionnés de façon perpendiculaire à l’écran au repos, avant de se positionner parallèlement lors de l’allumage, en faisant l’inverse du fonctionnement d’une dalle TN Cette technologie a été divisée en plein de dérivés différents, qui offrent chacun leur grain de sel, avec une complexité, comme des forces et des faiblesses différents : MVA (Multi-domain Vertical Alignment), PVA (Patterned Vertical Alignment), et plein d’autres. Mais ici, nous allons nous concentrer sur la dalle VA dans les grandes lignes.

Les points forts d’une dalle VA

La force des dalles VA, c’est d’aller chercher le meilleur compromis possible entre la réactivité et la qualité de l’image.

Sa plus grosse qualité dans le domaine, c’est le taux de contraste, présentant des ratios sur les écrans PC, parmi les plus élevés du marché (pouvant aller jusqu’à dans les 4000:1).

Cela résulte sur des noirs plus profonds, une meilleure balance entre le blanc et le noir, etc. Par la même occasion, la dalle VA délivre des couleurs plus vives, avec un champ plus vaste. L’angle de vision est aussi bien meilleur que ceux des dalles TN.

Les points faibles d’une dalle VA

Concernant les défauts, forcément, en cherchant le compromis, on fait des heureux et des moins heureux.

Malgré donc la qualité d’image accrue, c’est la réactivité qui en pâtit, avec, en général, un taux de rafraîchissement moins élevé, idem pour le temps de réponse.

Évidemment, cela va beaucoup fluctuer d’un écran PC à un autre, avec certains qui auront une réactivité très proche de celle d’une dalle TN, mais cela est souvent vendue par le constructeur, il faut donc redoubler de vigilance dans la fiabilité des caractéristiques annoncées.

Points FortsPoints Faibles
Réactivité bonne…Mais inférieure au TN
Taux de rafraichissement bon (144 hz voir plus)
Qualité d’image supérieure au TN
Contrate le plus élevé

IPS : la dalle de la qualité d’image

Comment fonctionne une dalle IPS ?

La dalle IPS (In-Plane Switching) se rapproche du fonctionnement d’une dalle TN, mais évidemment, a ses différences qui les rendent opposées. Les cristaux liquides d’une cellule sont positionnés parallèlement à l’écran au repos, et à l’activation, ils se déplacent, toujours parallèlement, sur un angle à 90 degrés.

Comme la dalle VA, la dalle IPS possède pas mal de variantes selon les différents constructeurs. On peut citer par exemple : Super TFT (Thin-Film Transitor) pour la plus démocratisée, E-IPS, AH-IPS, S-IPS, AS-IPS, etc.

Les points forts d’une dalle IPS

La grande force des dalles IPS, c’est la qualité d’image exceptionnelle qu’elles peuvent offrir !

Il s’agit de la dalle LCD offrant la meilleure colorimétrie sur les marché, parmi les différents types, avec donc les couleurs les plus vives possibles. La luminosité est aussi très appréciable, mais ce qui l’est par dessus tout, c’est l’angle de vue, étant plus large encore que les dalles VA.

Si vous êtes un amateur ou professionnel du graphisme, du montage vidéo ou tout autre domaine qui touche à l’importance de la qualité d’image, les dalles IPS sont ce qu’il y a de mieux pour des écrans LCD pour PC.

Les points faibles d’une dalle IPS

Pour le coup, la dalle IPS est peut-être celle où ses défauts se ressentent le moins. Son plus gros point faible est sûrement le prix, étant la gamme d’écran LCD la plus cher, mais aujourd’hui, les moniteurs sont tout de même bien plus accessibles qu’à l’époque. Concernant les performances, le contraste, malgré qu’il soit correct, a tendance à être moins bon que sur les dalles VA.

Et comme les dalles IPS privilégient la qualité d’image, forcément, c’est la réactivité qui en prend un coup, avec, encore une fois, la fréquence de rafraîchissement et le temps de réponse revus à la baisse.

C’est le cas général, mais ces dernières années, des dalles IPS de plus en plus réactives ont vu le jour, bien que pour se rapprocher de celle d’une dalle VA ou TN, il faudra plus viser du haut de gamme.

Points FortsPoints Faibles
Meilleure qualité d’image Réactivité en retrait (mais en progression ces dernières années)
Contraste moins élevé que les dalles VA
Angle de vision élevé

Conclusion : quelle dalle prendre selon mon utilisation ?

Comme on a pu le voir, chaque dalle LCD a ses avantages et ses inconvénients. Sauf en allant dans des prix astronomiques, il est en soit difficile de trouver l’écran parfait, avec une qualité d’image et une réactivité excellentes, ça sera toujours une histoire de compromis.

Le meilleur moyen de trouver le vôtre, c’est vous rendre compte des tâches que vous effectuez sur votre ordinateur au quotidien, ainsi que leur importance. Pour résumer :

  • Dalle TN : Très bonne réactivité, basse qualité d’image. Principalement pour les joueurs compétitif, la bureautique et les petits budgets.
  • Dalle VA : Compromis variable entre la qualité d’image et la réactivité. Principalement pour les usages multimédias (films, jeux vidéo, etc.) et ceux polyvalents.
  • Dalle IPS : Très bonne qualité d’image, réactivité basse. Principalement pour les amateurs et professionnels du graphisme, du montage vidéo et d’autres domaines créatifs liés à l’image.

Enfin, la technologie évoluant constament, il se peut que les dalles IPS se démocratisent de plus en plus même pour du gaming. On commence à avoir des dalles IPS ultra réactives sur le marché.

Si vous avez les moyens, prendre une dalle IPS est en général un bon départ si vous souhaitez avoir un écran « haut de gamme ».

Sinon, les dalles VA seront en général, plus abordables.

Voici notre sélection des meilleurs composants pour votre PC