Accueil » Hardware PC » Refroidissement » AIO vs Ventirad : Lequel Choisir ?

AIO vs Ventirad : Lequel Choisir ?

Alors que vous montez votre setup, un des composants essentiels sur lequel se pencher est le système de refroidissement de votre CPU. Evidemment essentiel pour rafraîchir la température interne de l’ordinateur ainsi que celle des composants, il doit cependant être bien choisi afin de déployer des performances adaptées pour l’utilisation. Un CPU ou GPU overclocké, le jeu en WQHD et en 4K, les 120 FPS : voilà autant d’éléments sollicitant davantage le matériel, et l’amenant donc à chauffer.

Parmi les solutions de refroidissement à disposition des joueurs : les ventirads (fameux ventilateurs avec pales) et le watercooling (système associant l’eau et l’air). Nous détaillons les deux machines ainsi que leurs avantages respectifs, et présentons des références typiques pour chaque.

Les Ventirads : des rapports qualité-prix d’exception

Commençons bien entendu avec le maître des lieux, lequel se présente sous la forme d’un ventilateur avec plusieurs pales. Le ventirad peut être acheté à l’unité ou en lot (le plus courant étant le lot de 3).

Le fonctionnement est des plus simples et connus de tous : les pales tournent à une vitesse adaptée au refroidissement nécessaire, l’air évacuant alors la chaleur en-dehors de l’ordinateur pour en refroidir les composants.

Le choix du nombre de ventirads se fait non-seulement sur les dimensions de la tour, mais également sur l’usage attendu. L’applicatif simple (comme pour la bureautique) ne pourra que requérir un ou deux ventilateurs, là où le gaming, l’animation ou encore le montage vidéo demanderont souvent trois unités.

Pourquoi choisir un ventirad ? Les avantages

Le principe de la ventilation à l’aide de pales ne date pas d’hier, et cette historicité confère au ventirad un avantage concurrentiel indéniable : les prix accessibles, puisqu’il vous est effectivement possible d’en trouver à tous niveaux de gammes, ce qui est moins évident pour le watercooling. La popularité de ce système de refroidissement témoigne également bien de ses performances, amplement reconnues, bien que cela dépende également d’une question de gamme.

Enfin, selon les modèles, les ventirads sont connus pour être relativement plus faciles à installer que les watercoolings.

Attention :

  • Aux dimensions. Selon que vous optiez pour un ou plusieurs ventilateurs, le système sera plus ou moins encombrant dans votre tour ; il est donc essentiel que vous vérifiiez les dimensions, notamment si votre tour consiste en un mini boîtier ATX par exemple
  • Au prix final. On le disait, dans le cadre du gaming, il vous faudra plus d’un ventilateur : quand il est vendu à l’unité, il faut donc tenir compte du prix total incluant 2 ou 3 ventilateurs
  • Au bruit. Bien que certains constructeurs se soient fait une réputation en ce qui concerne le silence de fonctionnement (be quiet! pour ne pas le nommer), le ventirad peut être sacrément bruyant, notamment quand il tourne à vitesse maximale

Les deux meilleurs ventirads : nos favoris

1. Noctua NH-D15

Noctua NH-D15 chromax.black, Ventirad CPU à Double Tour (140 mm, Noir)

Impossible de démarrer cette sélection sans mentionner le magnifique NH-D15 de Noctua, un bijou de performances qui, consécutivement, se paye le prix fort : comptez une centaine d’euros pour tout juste un double ventilateur. Son efficacité de refroidissement est certainement ce qui nous impressionne le plus, et on le doit bien aux grandes pales et à la conception XL (140 mm) assurant une double ventilation. Les utilisateurs ne tarissent pas, eux non plus, d’éloges quant à la qualité du matériel, et, fait rare, ils valorisent même son silence de fonctionnement, y compris pour les usages les plus poussés (overclocking par exemple). Le style est lui aussi valorisé, tant d’un point de vue design que RGB. Les utilisateurs recommandent néanmoins de faire attention à l’encombrement du modèle, particulièrement important.

2. be quiet! BK022

be quiet! BK022 Ventilateur de Processeur

Enchainons maintenant sur celui qui se veut le roi du silence : be quiet ! Moins onéreux que le Noctua que l’on vient d’évoquer, le ventirad BK022 ne manque pourtant pas de lui emprunter son double ventilateur, ce qui lui confère l’avantage d’un meilleur rapport qualité-prix. La qualité des finitions autant que la durabilité des matériaux (aluminium brossé, cuivre, etc.) nous impressionnent et nous convainquent qu’il s’agit bien là d’un matériel perfectionné. Une fois de plus, les consommateurs ne manquent pas de faire pleuvoir les compliments et les éloges à son sujet, vantant tour à tour ses performances, son silence de fonctionnement ou encore son design. Ils formulent toutefois quelques critiques, notamment en ce qui concerne l’installation du ventirad, plutôt laborieuse.

L’AIO / watercooling : un petit bijou d’esthétique et de performance

En comparaison du ventirad, le watercooling (ou All in One) est plus récent, mais jouit déjà d’une sacrée popularité. Au lieu d’un « simple » rafraîchissement par air, ce matériel-ci est hybride, faisant tant appel à la force du vent qu’à celle du refroidissement liquide.

Ainsi, il faut bien reconnaître l’ingéniosité du système de fonctionnement. Les tuyaux installés entre les composants acheminent l’eau, laquelle, au contact des différents éléments, rafraîchit la température. L’eau est ensuite acheminée jusqu’à un radiateur au sein duquel elle est refroidie au système de ventilateurs.

Vous vous inquiétez de placer de l’eau près d’éléments électriques ? Pas de panique : sachez que les tubes sont certifiés étanches.

Pourquoi choisir un AIO / watercooling ? Les avantages

C’est certainement le choix le plus adapté pour le gaming, puisque le double refroidissement air / eau assure de parfaites performances thermiques pour l’ordinateur, et notamment quand les composants sont fortement sollicités. Un bon point également pour le silence de fonctionnement, même si cela dépend certes des modèles. Cependant, puisque les ventirads servent uniquement à refroidir l’eau et non les composants directement, ils sont de facto moins sollicités et donc moins susceptibles d’être bruyants. CQFD.

Dernier avantage, accessoire pour certains, essentiel pour d’autres : le design. Si vous êtes de ceux qui attendent de leur setup l’alliance parfaite des performances et de l’esthétisme, alors n’hésitez plus et foncez sur les watercoolings et AIO. Les finitions des constructions sont soignées, les boîtiers relativement fins et compacts et, petit plus, la majeure partie d’entre eux embarque un système RGB. Vous pourrez donc, à l’aide d’un logiciel, personnaliser les couleurs, mais également les effets (battements de cœur, respiration, arc-en-ciel, dégradé, etc.).

Attention :

  • Au prix. Même s’ils sont dits « All in One » (incluant donc un, deux ou trois ventilateurs), les watercooling sont généralement plus onéreux que les ventilateurs, notamment du fait de leur technologie plus récente
  • A la mise en place. Certains systèmes sont plus faciles à installer que d’autres, aussi les avis clients vous seront bien utiles sur ce point-là. Néanmoins, l’installation demeure généralement plus laborieuse que pour le ventirad, notamment du fait du positionnement des nombreux tubes

Quels sont les meilleurs AIO et watercooling ?

1. Corsair H115i rgb platinum

Corsair Hydro 115i RGB Platinum, Radiateur de 280mm (Deux ML PRO RGB de 140 mm PWM ventilateurs, Contrôle logiciel avancé de l’éclairage RGB et des ventilateurs) Refroidissement Liquide - Noir

Comme nous nous y sommes employés pour les ventirads, voyons ici deux de nos chouchous, à commencer par le watercooling Hydro 100i de Corsair. Particulièrement complet, celui-ci embarque deux ventilateurs de 140 mm chacun (soit 280 mm au total) et équipés du RGB. A l’aide du logiciel adapté, vous pourrez donc définir de nombreux effets, des couleurs, etc. pour votre matériel, et ainsi lui donner un style encore plus remarquable. Ses performances de refroidissement sont indéniables, et ce, même quand l’ordinateur est poussé dans ses retranchements ; son efficacité est d’ailleurs telle qu’elle surpasse aisément certains modèles équipés de trois ventilateurs, et autrement plus encombrants.

2. NZXT Kraken X53

NZXT Kraken X53 240mm - RL-KRX53-01 - Refroidisseur de liquide CPU AIO RGB - Conception de miroir infini rotatif - Alimenté par CAM V4 - Ventilateurs de radiateur Aer P 120mm (2 inclus)

En-dehors de ses casques et souris, Kraken s’invite aussi sur le terrain du refroidissement, et ses excellents standards qualitatifs l’accompagnent pour nous plus grand plaisir. Côté qualité de conception, rien à redire, nous sommes bien en présence d’un modèle haut-de-gamme, aux finitions soignées. Notons que cet AIO-ci se pare, lui aussi, du RGB. Les avis utilisateurs, tour à tour, insistent sur le fonctionnement très silencieux, ou encore l’installation simple, un fait plutôt rare pour les watercooling. Certains regrettent cependant l’impératif d’utilisation SATA sur la carte mère, ce qui est aujourd’hui relativement obsolète.

Voici notre sélection des meilleurs composants pour votre PC

Laisser un commentaire