Quelle Est la Température Optimale Pour Une Carte Graphique ?

Il n’y a pas si longtemps, seuls les plus passionnés se posaient la question de la température des composants d’un ordinateur. Une fois la carte graphique branchée, la majorité se contentait de jouer ! Le jeu tournait en haute, moyenne ou basse qualité, ou il ne tournait pas… Au fil des années, l’utilisateur moyen a gagné en marge de manœuvre, mais il a malheureusement toujours plus de questions à se poser. Outre les paramétrages de plus en plus précis en jeu, la question de la température des composants nous taraude de plus en plus. Il est vrai que le problème est relativement complexe…

A combien peut-on faire monter sa carte graphique sans risque ?

Quelle est la température optimale pour profiter au maximum des capacités de la carte graphique sans risquer la surchauffe ?

Comment faire baisser la température du GPU ?… La sujet est vaste. On se fait un topo complet.

En résumé, la température optimal pour un GPU en jeu est de 80°C, au delà, on peut considérer que votre GPU commence à surchauffer. En effet à partir de 85°C, on va observer une perte en performance à cause d’une baisse des fréquences de fonctionnement (baisse sur les Core Clocks principalement). Et donc toute température en dessous de 80°C en charge peut être considérée comme étant acceptable. 

Température de la carte graphique : les bases à connaître

Avant de répondre concrètement à la question de la température optimale de la carte graphique, il me semble important de faire le point sur certaines bases à connaître pour partir du bon pied.

Comment vérifier la température ?

Pour optimiser la température du GPU, le plus important est bien évidemment de savoir la contrôler correctement. Pour contrôler la température de son ordinateur, il n’y a pas 36 solutions. A vrai dire, il y en a deux principales.

En ce qui concerne le GPU, la meilleure solution d’après moi est d’utiliser l’utilitaire fourni directement avec la carte graphique. Le centre de contrôle AMD Catalyst fait parfaitement le boulot. Un petit Alt + Tab en cours de jeu pour passer au panneau de contrôle suffit généralement à vérifier que tout se passe bien.

Si vous n’avez pas de carte graphique AMD, sachez que vous pouvez également utiliser des logiciels tiers tels que HWMonitor, MSI Afterburner, ou encore GPU-Z. Ils présentent l’avantage de nous renseigner plus précisément, en nous indiquant notamment la vitesse de rotation des ventilateurs.

Mais ils permettent aussi de contrôler la température de tous les composants du PC en un seul coup d’œil. On peut ainsi poser un diagnostique beaucoup plus facilement en cas de problème.

Une question de contexte

Dernière chose que j’aimerais aborder avec vous avant de répondre précisément à la question qui nous intéresse, le contexte.

En effet, selon que l’on joue sur un PC portable ou un PC de bureau, selon la durée d’utilisation, selon la situation, et selon la température des autres composants de l’ordinateur, les réponses et les solutions en cas de surchauffe peuvent énormément varier.

Bien entendu, les températures idéales varient aussi en fonction de la marque de la carte graphique.

Pour bien faire, ne gardez pas une seule température en tête, et tâchez de toujours conserver une vision globale de la situation. N’oubliez pas non plus que pour tous les chiffres que je vais vous donner, il s’agit bien évidemment d’une fourchette, d’un intervalle de température optimale. Aucun chiffre n’est gravé dans le marbre !

Jusqu’où peut on aller ?

Avant même de se demander quelle est la température idéale à atteindre pour concilier performance et durabilité des équipements, il est essentiel de connaître le point crucial à ne jamais dépasser.

En règle générale, on estime qu’un GPU ne devrait pas dépasser les 85°C, sauf conditions particulières. En tout cas une chose est certaine, à partir de 100°C, il faut commencer à ralentir la cadence à tout prix. Et il ne faut jamais, au grand jamais, dépasser les 110°C, quoiqu’il arrive !

En effet, en cas de surchauffe prolongée, le GPU peut baisser en performances. Et cela, ce n’est que le début des problèmes… A terme, votre matériel pourrait être endommagé.

Restez donc sur vos gardes et ne jouez pas aux apprentis sorciers, notamment en cas d’overclocking.

La température optimale pour une carte graphique sur un ordinateur de bureau

Maintenant que tout cela est clair, nous pouvons entrer dans le vif du sujet avec la température idéale pour un ordinateur de bureau.

Pour commencer, je vous invite à consulter le manuel de votre carte graphique. Hé oui, on n’y pense pas forcément, mais les solutions les plus simples sont parfois les meilleures.

Les concepteurs de votre carte graphique ont étudié toutes ces questions en amont, avec précision. Le plus sage est souvent de leur faire confiance pour profiter de leur matériel dans les meilleures conditions.

Cela étant dit, on peut tout de même garder en tête certaines fourchettes de températures idéales, qui permettront à une immense majorité de cartes graphiques de fonctionner de manière optimale.

Bien entendu, selon que l’on soit en jeu ou au repos, les températures à viser ne seront pas du tout les même…

Au repos, un GPU devrait avoir une température comprise entre 45 et 55° environ. En règle générale, la température à viser est donc de 50°C. Mais il s’agit là bien évidemment d’une moyenne. L’âge de votre PC, notamment, peut avoir une incidence sur les températures de base de ses différents composants.

En jeu, les cartes graphiques prennent toujours un coup de chaud ! Ici, les températures idéales se situent dans une fourchette entre 65°C et 85°C. La température à viser est donc généralement de 75° environ.

La température optimale pour une carte graphique sur un ordinateur portable

Deuxième cas de figure, l’ordinateur portable. Première chose importante à savoir, on évoque généralement des températures qui sont un peu plus élevées sur les ordinateurs portables que sur les ordinateurs de bureau. Les systèmes de ventilation et d’évacuation de chaleur sont moins performants. Les fabricants le savent bien, et agissent en conséquence…

Ainsi, hors jeu, on peut s’autoriser des températures légèrement supérieures à celles d’un GPU de PC de bureau. Attention tout de même à ne pas faire le fou.

Le thermomètre grimpe vite, même sans jouer… Tâchez de rester entre les 50°C et les 60°C. 55°C étant l’idéal. Ici aussi, il s’agit d’une moyenne. Les PC portables un peu anciens voient leur température augmenter systématiquement.

Même chose en jeu. On peut s’autoriser des températures légèrement supérieures à celles d’un ordinateur de bureau, mais sans pour autant faire de folies. Entre 75°C et 95°C, c’est le mieux. Visez les 85°C pour être à peu près certain de ne pas prendre de risque.

Les autres températures à prendre en compte

Il y a une dernière chose importante à savoir sur cette question. Pour optimiser les températures de l’ordinateur, il ne faut pas se limiter à la seule température de la carte graphique… D’autres températures sont à garder en tête. C’est bien évidemment le cas du processeur.

Mais ça, vous le savez certainement déjà… Ce que l’on oublie souvent, en revanche, c’est la température d’autres composants présents sur la carte-mère, notamment des modules mémoires et des VRM. Un module de mémoire est une carte sur laquelle est soudée la mémoire vive.

Les VRM, ou “Voltage Regulator Module” sont l’étage d’alimentation du processeur. Ils sont là pour transformer la tension 12V fournie par l’alimentation en une tension plus petite.

Les modules VRM se composent d’un contrôleur, de MOSFETs, de drivers, de bobines (coil ou choke), de condensateurs (capacitor) et dans certain cas des doubleurs. Sur tous ces composants, la surchauffe est possible.

La température des modules mémoires et des VRM peuvent surtout avoir une influence sur la température du processeur et du GPU.

Si vous avez tout essayé pour faire baisser la température de votre GPU mais que rien n’a fonctionné jusqu’ici, vérifiez donc la température des modules mémoires et des composants des VRM.

Pour vous faciliter la vie, sachez que les logiciels de contrôle tels que HWMonitor, dont nous parlions plus haut, vous indiqueront toutes ces températures, en vous précisant même la température à ne jamais dépasser selon le composant !

Comment faire baisser la température du GPU ?

Parfois, même en baissant les qualités graphiques des jeux et sans faire d’overclocking, la carte graphique reste en surchauffe, allant même parfois jusqu’à atteindre des températures critiques en quelques minutes seulement.

Si c’est votre cas, il y a fort à parier que l’environnement de votre carte graphique n’est pas optimisé. N’oubliez pas, il y a toujours un contexte à prendre en compte.

Pour limiter les hausses de températures, il y a quelques règles à suivre coûte que coûte. Sans cela il y aura toujours des risques de surchauffe.

Commencez par nettoyer votre tour ou votre ordinateur portable. La principale cause de chaleur des ordinateurs, c’est bien la poussière.

N’hésitez pas à investir dans une bombe dépoussiérante prévue à cet effet. Cela ne coûte rien et peut éviter bien des tracas.

Sur les cartes graphiques anciennes, changer la pâte thermique peut également faire des miracles. Changer de ventirad également…

Mais il existe d’autres solutions, aussi simples que la mise à jour des drivers ou l’arrêt de l’overclocking, mais également des plus complexes, comme l’installation d’un watercooling pour faire baisser la température du GPU !

Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon tuto complet sur la question. J’y ai listé 7 astuces vous permettant de faire baisser la température de votre GPU et ainsi d’éviter les surchauffes.

La température, une question sans fin !

Si vous êtes comme moi passionné de hardware, vous savez à quel point on peut devenir accro aux contrôles et passer son temps à vérifier la moindre variation de température du CPU ou du GPU… On peut rapidement devenir obsédé par la question ! D’autant que parfois, les réactions des composants peuvent être imprévisibles, et que certaines surchauffes resteront à jamais incompréhensibles.

Mieux vaut donc garder quelques vérités en tête, pour savoir où l’on veut aller sans pour autant tomber dans l’obsession. Au fil des recherches, j’en ai retenu quelques-unes :

  • Le plus souvent, le mieux à faire est de suivre les conseils du fabricant. Lorsqu’il a pris la peine d’indiquer les températures idéales à respecter, mieux vaut lui faire confiance dans 99% des cas.
  • On peut se permettre une petite surchauffe de temps en temps, mais mieux vaut ne jamais dépasser les 100°C. 110°, sera toujours une limite théorique maximale à ne pas franchir.
  • Un ordinateur portable sera toujours un peu plus chaud qu’un ordinateur de bureau, quoi que l’on fasse. Une différence d’une dizaine de degrés de différence entre les deux est tout à fait normal.
  • Il existe des solutions pour faire baisser la température de l’ordinateur, et surtout du GPU. Le plus efficace est d’entretenir son ordinateur en le dépoussiérant régulièrement, et d’acheter un ventirad de bonne qualité.
  • En vieillissant, les ordinateurs ont de plus en plus de mal à maintenir des températures basses.