Accueil » Streaming » Streamer Avec Un Appareil Photo Reflex [Tuto]

Streamer Avec Un Appareil Photo Reflex [Tuto]

Beaucoup de streamers utilisent une webcam pour diffuser leur flux vidéo en direct. Mais on peut utiliser d’autres dispositifs et notamment un appareil photo de type reflex ou hybride. Il se révèle avantageux sur bien des points par rapport à une webcam, mais n’étant pas conçu de base pour le streaming, l’appareil phot nécessitent souvent quelques ajustements pour pouvoir être utilisé comme caméra de streamer.

À travers cet article nous proposons un tuto détaillé pour celles et ceux qui désirent utiliser leur appareil photo ou leur reflex comme caméra pour streamer.

Bref récapitulatif du matériel nécessaire pour streamer

Avant de débuter notre tuto, revenons rapidement sur le matériel et les équipements indispensables dans le cadre de vidéos en streaming :

  • Une caméra
  • Un micro
  • Un casque
  • Un PC suffisamment puissant
  • Un logiciel de streaming
  • Une connexion internet avec un débit suffisant
  • Une salle relativement insonorisée
  • Un éclairage stable

En plus de ce matériel indispensable, d’autres équipements peuvent se révéler utiles selon ce que vous désirez streamer et la façon dont vous souhaitez vous mettre en scène :

  • Un fond vert et les éclairages qui vont avec
  • Un contrôleur pour déclencher des actions rapides
  • Un boitier de capture pour streamer du contenu provenant d’une source extérieure au PC et notamment du contenu issu d’une console de jeux vidéo
  • Une table de mixage pour brancher les différents périphériques audiovisuels
  • Un boitier d’acquisition pour streamer du contenu provenant d’une source extérieure au PC comme des jeux vidéo d’une console ou le flux d’un appareil photo

Les différents types de caméras utilisées pour le streaming

De base, la webcam est la caméra la plus adaptée pour streamer (voir ma sélection des meilleures caméras pour streamer), puisqu’elle est spécialement conçue pour être utilisée avec un PC. Elle envoie son flux directement via le câble USB connecter au PC.

Néanmoins, d’autres types de caméras peuvent être utilisés. Ainsi, on peut préférer utiliser un appareil photo sur lequel nous allons revenir par la suite.

On peut également streamer par l’intermédiaire d’un caméscope ou d’une action cam.

Quels sont les avantages d’un appareil photo / reflex par rapport à une webcam ?

Le principal atout d’un appareil photo, par rapport à une webcam, réside dans la qualité de l’image. En effet, un appareil offre souvent une meilleure qualité d’image qu’une webcam, pas forcément dans sa définition puisqu’il existe des webcams 1080p et 4K, mais plutôt dans le traitement de l’image et dans son rendu.

Globalement, avec un appareil photo vous aurez :

  • Une luminosité plus juste et plus équilibrée
  • Une image plus esthétique, avec notamment la possibilité de flouter l’arrière-plan
  • Une meilleure sensibilité

L’appareil photo offre également plus de glages. Ainsi, on va pouvoir ajuster l’ISO et la focale. On peut également changer l’optique pour profiter d’un effet spécifique ou pour obtenir un zoom plus précis et plus net. Certains appareils permettent également d’ajouter des filtres et d’étalonner les couleurs.

De plus, avec un bon appareil photo / reflex on peut fixer un micro externe et ainsi bénéficier d’un son de meilleure qualité, sans devoir investir dans un micro USB qui prend de la place sur le bureau et dans le cadre.

Faut-il forcément un appareil photo spécifique pour streamer ?

Même s’ils sont peu nombreux, il existe des appareils photo conçus pour pouvoir être utilisés en tant que caméra streamer. Ces appareils convertissent automatiquement la vidéo pour la diffuser vers le PC via un câble USB. Si vous comptez acheter un nouvel appareil, vous pouvez envisager de vous tourner vers ce type d’appareil photo, mais attendez-vous à un prix plus élevé.

Par contre, si vous avez déjà un très bon reflex, inutile d’acheter un nouvel appareil photo adapté au streaming, car il est possible de le transformer en caméra pour streamer.

Attention, si votre appareil est équipé d’une prise HDMI ou mini HDMI, il ne suffit pas de la raccorder à une prise HDMI de votre PC. Cela ne fonctionnera pas, tout simplement parce que les prises HDMI d’un PC sont des sorties, c’est-à-dire qu’elles permettent uniquement d’envoyer du flux du PC vers un périphérique et pas de recevoir du flux depuis un périphérique.

L’indispensable boitier d’acquisition

Également appelé boitier de capture il est très connu des streamers qui diffusent du contenu provenant d’une console de jeux vidéo. En effet, si vous désirez par exemple streamer vos parties de PS4, un boitier d’acquisition est indispensable. Il est relié à la console par câble HDMI In et au PC via un câble USB.

Le boitier va alors capter le flux vidéo envoyé par la console et le convertir pour l’envoyer vers le PC. Cependant, il ne fonctionne pas uniquement avec une console, mais avec n’importe quelle source diffusant un flux audiovisuel. Autrement dit, le boitier de capture permet de cupérer le contenu filmé par un appareil photo et de l’envoyer vers le PC.

Comment choisir son boitier d’acquisition ?

Boitier externe ou boitier interne ?

Idéalement si vous possédez un PC fixe, le boitier interne est la meilleure solution puisqu’il se branche à un port PCIe et vient ajouter des branchements IN HDMI ou HD-SDI sur la face arrière de la tour. De ce fait, on peut alors brancher directement l’appareil à des ports HDMI ou HD-SDI.

Toutefois, un boitier interne coûte relativement cher. De plus, il n’est pas compatible avec les PC portables.

Si vous désirez faire des économies et/ou utiliser le boitier d’acquisition sur un PC portable, optez pour un boitier externe. Un Elgato HD60 fera parfaitement l’affaire par exemple.

Elgato Capture HD60 S - Diffusez, enregistrez et partagez votre gameplay en 1080p60 pour PS4 et Xbox One Xbox 360

Voir Sur Amazon

Il en existe de différentes tailles et avec plus ou moins de possibilités de branchements. Par exemple, certains boitiers permettent de brancher plusieurs sources audiovisuelles. Un choix très pratique si on a besoin de connecter plusieurs caméras et un micro.

La définition d’image du boitier

Si vous avez un appareil photo capable de filmer en 4K, mais que votre boitier est limité à définition 720p, le flux reçu par le PC sera en 720p. À ce titre, pensez à bien vérifier que le boitier d’acquisition propose une définition d’image conforme à celle que vous souhaitez avoir sur votre PC.

Bien sûr, l’inverse est également vrai. Si vous avez un boitier 4k, mais que votre appareil photo ne permet de filmer dans une définition supérieure à 720p, vous vous retrouverez avec du streaming 720p.

Le débit et les fps

Autre point très important à étudier au moment de choisir un boitier de capture, le bit maximum supporté par le boitier et le nombre de fps.

Si le débit est trop faible, le flux vidéo risque de bloquer par moment et votre vidéo ne sera pas parfaitement fluide. Sachant que le débit conseillé varie selon la définition d’image de la vidéo, un flux 4K nécessite un débit supérieur à un flux 1080p, mais également du codec dans lequel est encodée la vidéo avant d’être envoyée vers le PC. En règle générale, il est conseillé de privilégié du x264.

De même, si vous désirez streamer une partie de jeux vidéo captée en 60fps, mais que votre boitier est limité à 24fps, le PC recevra une vidéo en 24fps.

Le type et le nombre d’entrées et de sorties

Imaginons que vous souhaitiez capter la vidéo de votre Xbox, tout en vous filmant avec un appareil photo. Dans ce cas, vous avez besoin d’un boitier disposant d’au moins deux entrées et d’au moins deux sorties.

De plus, selon la source audiovisuelle, le type de prise peut varier. Une console se branche en HDMI, mais un réflex peut se brancher en USB ou en HDMI, tandis qu’un micro peut nécessiter une prise HD-SDI.

Pour résumer, il est recommandé de choisir un boitier d’acquisition adapté aux différents équipements que vous souhaitez raccorder, même si dans le pire des cas, il existe souvent des adaptateurs, mais ils vont venir gonfler le budget.

Branchement sur secteur

Détail auquel on ne pense pas forcément quand on veut streamer avec un appareil photo : le branchement sur secteur.

En effet, n’importe quel appareil photo fonctionne à l’aide d’une batterie. Cependant, le risque de streamer sur batterie est tout simplement que la vidéo s’arrête d’un coup en plein streaming. Bref, pour éviter ce désagrément mieux vaut brancher l’appareil photo à une prise électrique.

Problème, la plupart des appareils photo ne sont pas conçus pour être branchés à une prise. Heureusement, il existe une solution qui prend la forme d’une batterie raccordée à un cordon. Il suffit d’insérer l’adaptateur en forme de batterie dans votre appareil photo, comme vous le faites pour vos batteries classiques, puis de brancher le câble à une prise électrique. Assurez-vous simplement que l’adaptateur secteur en question soit compatible avec votre modèle d’appareil photo.

Arrêter la veille de l’appareil photo

Pour streamer avec un appareil photo /reflex, pensez à arrêter le mode veille. En effet, pour éviter de consommer inutilement de la batterie, les appareils photo se mettent en veille lorsqu’ils ne détectent aucune activité pendant un certain temps. Et si l’appareil se met en veille, le flux est stoppé.

Ce temps avant la veille est normalement réglable en se rendant dans les paramètres de l’appareil photo. Vous devriez alors pouvoir désactiver la veille.

Malgré tout, même en la désactivant, certains appareils photo continuent de se mettre en veille après une inactivité prolongée. Ils le font pour des raisons de sécurité afin d’éviter que l’appareil surchauffe et que l’objectif s’abime. Auquel cas, l’astuce consiste simplement à utiliser un minuteur pour empêcher que l’appareil se mette en veille en appuyant par exemple sur l’un de ses boutons avant le délai de mise en veille. Pour les longues vidéos, il faudra réitérer la manœuvre plusieurs fois.

Désactiver l’interface sur l’écran de l’appareil photo

Un boitier d’acquisition capte l’ensemble du signal vidéo. Autrement dit, si des informations sont affichées sur l’écran de l’appareil photo (réglages, diagramme, niveau de la batterie…), il va également les capter et les transmettre au PC. Pas idéal pour du streaming. Heureusement, les appareils photo permettent généralement de désactiver toutes les informations visibles à l’écran en se rendant dans les paramètres ou via un bouton dédié. Pensez à le faire avant de lancer le streaming.

Préparer le logiciel de streaming pour qu’il reçoive le signal envoyé par le boitier ou par l’appareil photo

Un logiciel de streaming est indispensable pour diffuser du contenu en direct sur une plateforme de streaming. Il existe des solutions payantes comme XSplit ou StreamLabs OBS, mais on trouve aussi des solutions gratuites, et plus particulièrement OBS qui se révèle ultra complet.

Pour paramétrer son streaming, la démarche est quasi similaire d’un logiciel à un autre. Il faut simplement ajouter une source en sélectionnant son appareil photo ou son boitier d’acquisition comme périphérique.

Normalement, vous devriez voir apparaître sur votre écran de PC l’image filmée par l’appareil photo / reflex.

Petit récapitulatif final pour streamer avec un appareil photo / reflex

Étape 1 : Si ton appareil photo est conçu pour streamer le contenu vers un PC et que la qualité de l’image et son débit te conviennent, alors tu peux directement te rendre à l’étape 3 après avoir branché l’appareil au PC. Sinon, tu dois acheter un boitier d’acquisition, également appelé boitier de capture en t’assurant de choisir un modèle proposant un bon débit, un bon nombre de fps et une bonne définition d’image, ainsi que les connectiques suffisantes si tu souhaites brancher plusieurs périphériques.

Tu as le choix entre un boitier interne moins encombrant, mais plus cher et pas compatible avec les PC portables, et un boitier externe.

Étape 2 : Branche le boitier à ton PC grâce au câble USB. Puis branche ton appareil photo sur une entrée de ton boitier (de préférence en HDMI ou en HD-SDI pour conserver une qualité d’image optimale). Raccorde ensuite le boitier et l’appareil photo à une prise électrique.

Étape 3 : Pense à désactiver la veille automatique de ton appareil photo. Si ce n’est pas possible, prévois un minuteur.

Étape 4 : Désactive toutes les informations affichées sur l’écran de ton appareil photo pour éviter qu’elles soient visibles dans ton live.

Étape 5 : Lance le logiciel de streaming, puis ajoute une source et choisis ton appareil photo ou ton boitier comme périphérique. L’appareil photo / reflex est prêt pour streamer.

Voici notre sélection des meilleurs composants pour votre PC

Laisser un commentaire