VRAM vs RAM : Quelle est la différence ?

Les deux termes sont presque identiques, et pour cause : ils renvoient tous les deux à la quantité de mémoire allouée à un composant de l’ordinateur. Seulement voilà : on ne parle pas du même composant. Là où la RAM est dédiée au processeur, la VRAM est dédiée à la carte graphique. Voyons voir, dans les faits, quelles différences cela fait, et quelles sont leurs importances relatives.

Qu’est-ce que la VRAM et quelle différence avec la RAM ?

Comme je vous le disais, la V(RAM) désigne une quantité de mémoire, exprimée en Go. D’accord c’est bien beau, mais qu’est-ce que ça signifie dans les faits ? Cela permet à votre composant de stocker en mémoire (littéralement) des données lourdes. Il s’agira par exemple pour une carte graphique de conserver des textures de jeux et autres éléments de graphismes. Pour le processeur, on pensera aux applications et logiciels lourds et gourmands en ressources.

Puisqu’ils conservent ces données, GPU et CPU n’ont pas besoin de les récupérer depuis l’espace de stockage. De cette manière, leur chargement est beaucoup plus rapide et dépend donc des seules caractéristiques du matériel. Bien utile si, par exemple, on stocke nos données sur un disque dur (bien lent en comparaison d’un SSD).

On comprend donc que, plus la quantité de Go pour la mémoire est importante, plus le composant sera en mesure de stocker de nombreuses données. Au vu des jeux sans cesse plus gourmands en ressources, on comprend toute l’importance que peuvent revêtir la RAM et la VRAM. J’y reviens d’ailleurs plus bas.

Mais d’abord, évoquons les types de mémoire existants. Vous avez sans doute déjà croisé les dénominations « DDR », « GDDR », le plus souvent suivi d’un chiffre (3, 4, 5 et 6). Le GDDR doit constituer votre choix principal, car il offre un bus plus large, capable de supporter le transfert de données volumineuses. C’est d’ailleurs pour cela qu’on le retrouve sur les cartes graphiques. Outre la vitesse, ce type de mémoire a également l’avantage de consommer moins, et donc de chauffer moins.

Sur les GPU d’aujourd’hui, le GDDR6 est devenu le nouveau standard de mémoire. Il est capable de déployer une vitesse d’environ 16 Gb / s. On trouve une variante plus rapide, le GDDR6X, lequel est capable d’atteindre les 21 Gb / s. Il convient toutefois de spécifier que c’est un type de mémoire autrement plus onéreux. Et évidemment, on ne va pas s’arrêter, on imagine que le GDDR7 est déjà en chemin. AMD l’avait d’ailleurs évoqué en avril 2020, prétendant que sa nouvelle gamme de Big Navy, la Radeon RX Gamma XT, embarquerait une mémoire GDDR7 entre autres caractéristiques techniques monstrueuses. Manque de bol : c’était un poisson d’avril.

VRAM ou RAM : quelle est la plus importante pour les performances du PC ?

On pourrait penser que la première l’emporte sur la seconde, puisque les jeux nécessitent souvent de lourdes ressources graphiques pour pouvoir fonctionner correctement.

En réalité, VRAM comme RAM jouent un rôle essentiel dans les performances de votre PC. Une quantité de mémoire allouée au processeur insuffisante entraînera par exemple, en jeu, des baisses de FPS et des lags sacrément gênants. Le constat se vaut également pour la VRAM, notamment si vous poussez les options graphiques au maximum.

Si la vitesse et la mémoire d’un des deux composants sont trop faibles, cela impacte alors les performances de l’ordinateur et limitent également l’autre composant. Il n’est ainsi pas utile de se tourner vers un GPU avec 10 Go de VRAM si, dans le même temps, votre processeur n’a que 4 Go de RAM.

J’ai par exemple en tête le jeu Rimworld ; un jeu de survie stratégie futuriste où des colons débarquent sur une planète isolée, et doivent alors construire une colonie et se développer. Dans les faits, le jeu n’a pas besoin d’un GPU surpuissant, puisque le moteur de jeu utilisé est le même que pour Prison Architect. Ma carte graphique faisant amplement l’affaire, j’ai donc commencé à bien étendre ma colonie, en acceptant de plus en plus de colons. Cela augmente évidemment les interactions, les mouvements et actions de chacun… et voilà que de sérieux lags commencent, alors même que le GPU est amplement suffisant. Cela, je le dois à mon (ancien) processeur avec 4 Go de mémoire, commençant à galérer quand de multiples éléments simultanés s’enchaînent. Je ne suis donc certes pas limité au niveau des options graphiques (qui sont déjà de toute façon au maximum), mais au niveau du développement et de la progression dans le jeu. Je sais pas vous, mais à mes yeux, c’est encore pire !

Changer de VRAM et de RAM : comment faire ?

Pour le processeur, il est possible d’upgrader la mémoire de deux manières : virtuellement et en ajoutant des barrettes de RAM.

Pour augmenter la mémoire virtuelle :

  • Sous Windows 10, effectuez un clic droit sur l’onglet Windows, en bas à gauche (l’équivalent du fameux bouton « Démarrer »), puis sélectionnez système.
  • Ensuite, rendez-vous dans paramètres système avancés, puis dans propriétés système.
  • Vous devez ensuite vous rendre dans « Performances », puis Paramètres. A partir de là, cochez le bouton « Avancé ».
  • Dans la section « Mémoire virtuelle », cliquez sur « Modifier », puis décochez le case « Gestion automatique du fichier d’échange pour les lecteurs ».
  • Vous pouvez maintenant ouvrir les paramètres personnalisés, puis sélectionner le bon disque (celui-ci est indiqué « géré par le système ») ; cliquez sur « taille personnalisée ».
  • Indiquez maintenant la quantité de mémoire à la fois pour « taille initiale » et « taille maximale ». Je vous conseille de rajouter 2 Go et pas plus; soit l’équivalent de 2048 Mo.
  • Pour terminer, validez le processus en cochant « Ok » sur les différentes fenêtres.

Dit comme ça, ça parait un peu laborieux, mais c’est simplement que le chemin d’accès est un peu long.

Si cependant cela demeure insuffisant, il vous faut alors installer de nouvelles barrettes de RAM. Mais comment les choisir ? Quelles sont les barrettes compatibles avec mon processeur ? Combien dois-je en acheter ? Pas de panique, il n’est pas nécessaire de démonter votre ordinateur et de vous plonger dans la documentation technique. Des solutions logicielles peuvent toutefois s’en charger, comme le System Scanner de Crucial. Une fois installé, il apporte les réponses aux questions précédentes et vous conseillent sur les barrettes correspondantes. Evidemment, puisqu’il s’agit là d’un constructeur vendant lui-même ce matériel, vous n’en trouverez que de sa production. Rien ne vous empêche toutefois d’utiliser d’autres logiciels.

Venons-en maintenant à la VRAM, qui marque une autre différence avec la mémoire allouée au processeur. Effectivement, si vous souhaitez augmenter la mémoire de la carte graphique, vous ne pourrez pas procéder comme précédemment. Il vous faudra alors investir dans une nouvelle carte graphique ; autant dire qu’il faut prévoir le budget. Pour cette raison, je vous conseille d’acheter un GPU avec suffisamment de VRAM, même au-delà de vos besoins. De cette façon, vous n’aurez pas à l’upgrader avant un bon moment, y compris si votre utilisation évolue et devient plus intensive. Retrouvez mes conseils pour choisir la quantité de VRAM pour la carte graphique.

Laisser un commentaire