Gaming PC » Streaming PC » Meilleurs Processeurs Pour Streamer [2023] : Le Guide Ultime

Meilleurs Processeurs Pour Streamer [2023] : Le Guide Ultime

Vous souhaitez monter une config pour le streaming, mais vous ne savez pas quel processeur est le bon pour vous ? Dans cet article, on a sélectionné pour vous, les meilleurs processeurs pour streamer dans de bonnes conditions.

Et donc les meilleurs processeurs pour streamer sont :

  1. Intel Core i9-12900K
  2. Intel Core i7-12700K
  3. Intel Core i5-12600K
  4. AMD Ryzen 9 5900X
  5. AMD Ryzen 7 5800X
  6. AMD Ryzen 5 5600X

Dans la suite de l’article on vous explique exactement pourquoi on a choisi ces processeur là (et pourquoi il n’y a pas de processeurs Intel de 11ème génération) et lequel serait le mieux pour vous.

Si vous cherchez les meilleurs processeurs pour une config gaming, regardez plutôt notre guide d’achat dédié aux processeurs gaming ici.

Les meilleurs processeurs Intel pour streamer

1. i9-12900K

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Description & Avis

Flagship de la génération de la 12eme génération de processeurs Intel, l’architecture Alder Lake apport un sacré lot de nouveautés sur la table.

Déjà, on passe enfin à la finesse de gravure en 10 nm, ce qui permet à Intel de rattraper le retard technologique accumulé face à son concurrent AMD, qui lui utilise le 7nm de TSMC.

De plus, avec l’architecture Alder Lake Intel opte pour une séparation en 2 types de cœurs processeurs : les P-cores et les E-cores.

Les P-cores sont les gros cœurs de l’architecture, c’est eux qui vont s’occuper des tâches lourdes. Le i9 12900k en possède 8. Les E-cores, sont des cœurs plus petits et donc moins puissant, mais ils ont une meilleure efficacité énergétique, le 12900k en possède aussi 8.

L’association de ces 2 types de cœurs permet à Intel de créer un processeur à la fois très puissant pour les tâches mono cœurs, mais aussi efficace en multitâche grâces aux 16 cœurs au total. Combiné à ça, une fréquence qui peut monter jusqu’à 5,2 GHz, le support de la DDR5 et du PCIe 5.0 et vous avez un processeur extrêmement performant.

Le résultat est qu’actuellement, c’est l’un des meilleurs processeurs gaming, tout en étant aussi très puissant sur les applications professionnelles. Il est donc parfait pour le streaming, et aussi l’édition de vidéo.

Son principal défaut est sa consommation qui peut atteindre les 300 watts facilement lorsqu’on le pousse à fond, et aussi la chauffe associée. Un watercooling de 360 mm est obligatoire si vous voulez avoir des températures raisonnables.

Bien sûr étant un flagship, il n’est pas donné. Mais pour une config streaming sérieuse, c’est le meilleur processeur actuellement. 

Les + :

  • 16 cœurs et 24 threads
  • Performant en gaming et en applicatif
  • Fréquences élevées
  • Bonne mémoire cache
  • DDR5, PCIe 5.0

Les – :

  • Chauffe et consommation
  • Changement de carte mère nécessaire
  • Prix élevé
  • Nouvelle plateforme Z690

2. i7-12700K

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Description & Avis

Passons à un niveau de gamme inférieur, pour un prix évidemment plus intéressant.

Le i7-12700K vous donnera une majorité des performances du 12900K à un prix bien plus raisonnable. Les performances en jeux sont relativement similaires car il conserve le même nombre de P-cores : 8.

C’est surtout au niveau des e-cores que le 12700K se différencie, il n’en a plus que 4. Cette baisse au niveau des e-cores a finalement peu d’impact sur les performances en gaming. La différence se fait surtout sentir en applicatif.

La fréquence en boost est aussi revue à la baisse, on plus qu’à 5.0 GHz au lieu des 5.2Ghz sur les P-cores.

Néanmoins, le fait d’avoir fait baisser le nombre de e-core et d’avoir moins poussé les fréquences le rende beaucoup plus efficace énergétiquement. La consommation est plus mesurée que celle du 12900K et il est donc beaucoup plus facile à refroidir.

Le 12700K, est un choix beaucoup plus raisonnable que le i9 12900K. C’est pour ceux qui ont envie d’avoir une config streaming/gaming haut de gamme sans pour autant dépenser une fortune dans un processeur.

Les + :

  • Excellent pour le jeu
  • 12 cœurs et 20 threads (Hyper-Threading)
  • DDR5 et PCIe 5.0
  • Chauffe et consommation maitrisé par rapport au 12900K…

Les – :

  • …. Mais reste tout de même très importante surtout par rapport à AMD
  • Nouvelles plateforme Z690

3. i5-12600K

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Description & Avis

C’est probablement le processeur le plus intéressant en termes de rapport qualité-prix actuellement. Il possède 10 cœurs et 16 threads.

On garde toujours 4 E-cores mais c’est le nombre de P-cores qui sont à la baisse. Au lieu de 8 P-cores on passe à 6.

Cette réduction de P-cores entraine une baisse notable des performances gaming par rapport au i7 et au i9. Cela dit, cela ne veut pas dire que les performances sont mauvaises, loin de là.

Il est plus performant que le i9 11900K l’ancien flagship de Intel ! 11900K qui était déjà un processeur très performant.

Ce processeur possède donc de loin le meilleur rapport performances prix de cette liste. Le seul obstacle est qu’il faudra changer de carte mère. 

Les + :

  • 10 coeurs et 16 threads
  • Parfait pour le gaming
  • Hautes fréquences d’horloge
  • DDR5 et PCIe 5.0

Les – :

  • Nouvelle plateforme Z690

Les meilleurs processeurs AMD pour streamer

1. Ryzen 9 5900X

Processeur AMD 5900X. 
Meilleur CPU pour le streaming chez AMD.
Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

On commence notre sélection de processeurs AMD pour streamer avec un véritable monstre, le Ryzen 9 5900X. Il est vrai que l’on peut trouver encore mieux actuellement, le 5950X… Mais il est tout simplement trop puissant, et surtout trop cher (environ 950€), pour que l’on puisse décemment vous le proposer ici.

Le 5900X sera largement suffisant pour streamer vos jeux en qualité parfaite sans aucun problème, tant que votre carte graphique tient la route, bien entendu. Tout comme le 5950X, il est basé sur une architecture Zen 3 avec finesse de gravure à 7nm. Il dispose en outre de 12 cœurs et de 24 threads qui lui permettent d’assurer en multitâche en toutes circonstances. C’est même trop pour un simple PC gaming… mais c’est parfait pour le stream. Sa fréquence de base est de 3.7 Ghz, tandis que celle en boost est de 4.8 Ghz. Niveau cache, vous n’aurez rien moins que 64 Mo en L3. Bien entendu, le TDP s’en ressent un peu avec 105W. Pour vous le procurer il vous faudra tout de même débourser 650€ environ.

Les +

  • Sans doute le meilleur processeur pour streamer actuellement, tout simplement.
  • 12 coeurs / 24 threads, de quoi tenir pendant des années.
  • Des performances en applicatif et un multicore/thread irréprochables.
  • Performances Gaming incroyables

Les –

  • Le prix

2. Ryzen 7 5800X

Processeur AMD Ryzen 7 5800X, le second meilleur processeur pour streamer.
Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

On continue notre sélection de processeurs AMD pour streamer avec un processeur de la gamme inférieure, le Ryzen 7 5800X. Pour environ 130€ de moins (soit 520€) que le 5900X, le 5800X offre des performances tout à fait plaisantes, suffisantes pour une immense majorité de streamers amateurs.

Ses 8 cœurs et 16 threads lui permettent de gérer le jeu et les logiciels de streams en prime sans ciller dans une majorité de cas. Sa fréquence de base est légèrement supérieure à celle du 5900X, à savoir 3.8 Ghz. Sa fréquence boostée est en revanche légèrement inférieure (4.7 Ghz). Deux fois moins de cache en L3 en revanche, soit 32 Mo. Malgré cela le TDP reste assez décevant avec 105W.

3. Ryzen 5 5600X

Processeur AMD Ryzen 5 5600X, le processeur pour streamer à un prix abordables.
Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

On termine notre sélection d’AMD avec le plus « faible » de la bande, le Ryzen 5 5600X. Il a beau être le moins performant, il fera largement l’affaire pour les streamers débutants avec un petit budget.

De toute façon, c’est votre carte graphique qui s’occupera de l’encodage du stream, donc ce 5600X fera largement l’affaire pour streamer dans de bonne conditions.

Déjà, nous avons 6 cœurs et 12 threads pour un multitâche bien géré (pas trop non plus), ainsi que 32 Mo de cache L3 comme le 5800X. Les fréquences restent également très plaisantes, avec 3.7 Ghz de base et 4.6 de boost.

On termine avec deux excellents points, le TDP de 65W et le prix de moins de 300€.

Les +

  • Le prix
  • Les performances en gaming tout simplement excellente

Les –

  • Un processeur plus orienté gaming pur que stream
  • Manque de punch en applicatif pur.

Processeur Intel ou AMD pour streamer : que choisir ?

Ce n’est effectivement pas un domaine où les concurrents sont légion, et pour cause : ils sont au nombre de deux, et se nomment simplement Intel et AMD. Le premier a l’avantage sur le haut-de-gamme, avec des modèles parfaitement adaptés au gaming. Il dévoile toutefois des produits onéreux, aussi les très bons rapports qualité-prix d’AMD constitue une excellente alternative. Meilleur en applicatif (stream, montage photo et vidéo, animation…), il est toutefois moins convaincant que son concurrent pour les jeux vidéo. Ils sont maintenant aussi bons qu’Intel sur ce créneau là.

Bien qu’haut de gamme, Intel n’est pas sans faiblesse. Il est par exemple devancé par AMD en ce qui concerne la finesse de gravure (voir section « FAQ ») mais également du bus PCI Express : les processeurs de 10eme génération Intel ne supportent pas, en effet, le dernier PCI-e 4.0, là où c’est bien le cas pour AMD.

Bien que cela n’est pas d’impact sur les performances actuellement, l’arrivé du PCIe 5.0 avec Alder Lake rendra complètement obsolètes les plateformes en PCIe 3.0. On attendait alors la 11eme génération de processeurs avec impatiente pour rattraper son retard par rapport à AMD.

Mais disons-le clairement, la marque a déçu lors de la sortie de ses nouveaux processeurs. Ainsi, dans notre comparatif des meilleurs processeurs de l’année, nous n’avons retenu que le Intel Core i5-11400/F qui offre un excellent rapport qualité/prix par rapport à la génération précédente, mais dont la fréquence de base à 2.6 Ghz le rend malheureusement inapte à assurer en stream.

Guide d’achat du CPU pour streamer : Critères de sélection & informations utiles

Vous avez pu constater qu’à différents niveaux de gammes, AMD et Intel parviennent à se concurrencer, aussi faire un choix n’est-il pas forcément évident. Dans cette partie, nous détaillons donc les critères de sélection.

Quels sont les éléments importants d’un processeur à connaître ?

Puisqu’il s’agit d’un composant informatique, le processeur embarque un certain nombre de caractéristiques techniques qu’il convient de connaître un minimum pour faire son choix. Nous les reprenons ci-dessous et vous apportons des explications synthétiques.

Les coeurs et threads

Ce sont certainement les deux éléments les plus importants en plus de la fréquence d’horloge. Le nombre de cores et de threads est essentiel pour déterminer la vitesse de calcul de l’ensemble. Pour une utilisation intensive (gaming et streaming par exemple), un nombre élevé de cœurs est donc préférable, puisque le CPU pourra diviser la totalité des calculs par le nombre de cœurs. Les threads, de leur côté, constituent des espèces de « ponts » entre les calculs à effectuer et les cœurs. Tout logiquement, plus ceux-ci sont nombreux, plus rapides sont les opérations et meilleures sont les performances.

A ce titre, les constructeurs ont mis en place la technologie « d’Hyper-Threading », laquelle permet de doubler virtuellement le nombre de cœurs.

A retenir :

  • Plus un CPU a de cœurs et de threads, meilleures sont les performances de calcul
  • Si un processeur indique deux fois plus de threads que de cores, il profite alors de l’Hyper-Threading

La fréquence de fonctionnement

Aussi appelée fréquence de base ou fréquence d’horloge standard, celle-ci s’exprime en GHz et est souvent comprise entre 3,5 et 4 GHz pour les modèles de gammes intermédiaires ou élevées. En association avec les cœurs et les threads, elle détermine la vitesse de calcul du processeur.

A retenir :

  • C’est l’un des trois indicateurs les plus importants pour les performances du CPU (avec les cores et les threads)

Les fréquences Turbo

Innovation relativement récente, la fréquence Turbo est en quelque sorte un overclocking d’usine. Effectivement, le constructeur prévoit, pour certaines applications gourmandes (streaming ou montage vidéo par exemple) que la vitesse de calcul atteigne un niveau bien supérieur à ce qu’indique la fréquence de base. Une fréquence Turbo peut donc aisément atteindre entre 4,5 et 4,9 GHz.

A retenir :

  • La fréquence Turbo permet de booster temporairement, au besoin, les performances du CPU

L’architecture du processeur

Si l’architecture interne d’un processeur est bien spécifique et se divise en 2 catégories (selon la complexité de la construction), les architectures nommées par les constructeurs représentent davantage des générations. Les dénominations sont nombreuses et peuvent parfois prêter à confusion, à l’instar des « Haswell » et « Skylake » d’Intel ou la microarchitecture « Zen » d’AMD.

Des évolutions architecturales sont à constater d’une génération à l’autre : une plus petite finesse de gravure, un meilleur TDP, une consommation d’énergie réduite, des fréquences d’horloge boostées… Il faut toutefois garder à l’esprit que les noms des architectures sont également des arguments marketing pour les marques : il arrive ainsi que les améliorations demeurent pauvres malgré l’arrivée d’une nouvelle génération (comme les i9 et la gravure à 14 nm).

Les variations d’architecture expliquent finalement les variations de performances que l’on peut observer entre plusieurs processeurs alors même que les fiches techniques sont similaires.

A retenir :

  • L’architecture correspond à une « génération » de CPU
  • Elle détermine les caractéristiques techniques

L’overcloking

Ce procédé consiste à pousser les performances du processeur au-delà de ce qui lui est normalement possible de réaliser : c’est donc particulièrement intéressant pour gagner des FPS ou encore améliorer les graphismes. Il s’agit, pour y parvenir, de booster la fréquence d’horloge, un peu à la manière de ce que peut réaliser la fréquence turbo en parfaite autonomie. C’est ainsi que de nombreux utilisateurs témoignent de gains de performances jusqu’à plus de 30%, même si la moyenne se situe aux alentours de 10 à 20% – ce qui est déjà conséquent !

Le revers de la médaille, ce sont bien sûr les risques de surchauffe. Puisque le composant est poussé dans ses retranchements, son Enveloppe Thermique (TDP, voir section « FAQ ») est plus importante, augmentant les besoins de refroidissement. Si vous décidez d’overclocker votre matériel, il est dès lors crucial que vous investissiez dans un ventilateur plus performant que celui recommandé pour le processeur à fréquence d’horloge standard.

Aussi, l’OC n’offre plus la même attractivité qu’auparavant, et pour cause : les fabricants le brident de plus en plus pour des raisons de sécurité. Ils lui préfèrent alors l’overclocking d’usine (à savoir que le constructeur réalise lui-même l’overclocking) et la fréquence Turbo que l’on détaillait précédemment.

A retenir :

  • L’overclocking est un procédé de boost des performances
  • Il est toutefois risqué : attention à la surchauffe

La carte mère

Installée sur le CPU, la carte mère gère l’ensemble des données à collecter et traiter dans un ordinateur.

Puisqu’elle est connectée au processeur, la carte-mère doit impérativement être compatible avec ce dernier au niveau du socket (voir section FAQ).

A lire  Top 10 des Meilleurs Fonds Verts Pour Stream Twitch

A retenir :

  • La carte mère s’occupe de la gestion et de la centralisation des données
  • Le socket du processeur doit être compatible avec la carte-mère

Comment choisir un bon processeur pour le stream ?

Maintenant que nous avons fait le point sur les notions cruciales liées au processeur, passons au processus de sélection. Comme vous le constaterez, les critères reprennent plus ou moins les caractéristiques techniques expliquées ci-dessous, mais nous nous attardons cette fois-ci sur les différences et comment cela peut impacter votre choix.

  • Des fréquences élevées

La fréquence d’horloge de base (exprimée en GHz) est un argument important : préférez un taux entre 3,7 GHz et 4,00 GHz, et entre 4,7 et 4,9 GHz pour la fréquence Turbo. N’oubliez pas que l’architecture et le nombre de cœurs et de threads sont aussi à prendre en considération pour estimer les performances de la bête.

  • Un minimum de 6 cœurs avec hyperthreading est préférable

Pour le jeu en 1080p à 30 fps, 6 cœurs feront effectivement l’affaire, d’autant plus que l’Hyper-Threading double virtuellement ce nombre, augmentant de fait les performances de chaque unité. Si vous souhaitez toutefois pousser les paramètres du jeu (graphismes, FPS, taux de rafraîchissement ou encore résolution), il faudra alors viser entre 8 et 12 cœurs.

  • Le support du PCIe 4.0 et du 5.0 (si possible)

Eviter d’acheter tout processeur qui ne supporte pas au moins le PCIe 4.0. D’ailleurs si vous avez les moyens tourner vous plutôt vers des cartes-mère qui supportent le 5.0. Si vous choisissez n’importe quel processeur de la 12eme génération vous serez parez à ce niveau là.

  • Une mémoire cache importante

Afin de faciliter le calcul et traitement des opérations les plus courantes, une mémoire cache généreuse est préférable. Pour le stream et le jeu, on visera préférablement 32, voire 64 Mo de mémoire cache.

  • De bonnes performances thermiques 

Les retours des utilisateurs vous donneront une bonne idée quant à la maîtrise de la chauffe par le CPU ; mais dans le même temps, intéressez-vous au TDP pour choisir un système de ventilation suffisamment puissant.

  • Un overclocking débloqué

Avec les risques importants que fait courir l’overclocking et l’arrivée de la fréquence turbo et de l’OC d’usine, les possibilités ne sont plus aussi jouissives qu’auparavant. Dans le même temps, cela limite heureusement les menaces de surchauffage et de panne du matériel ! Le constructeur indique dans la fiche du produit si l’overclocking est débloqué, ou si celui-ci est d’usine. En règle générale, Intel offre davantage d’options d’OC qu’AMD.

Les retours des utilisateurs : ayez recours aux benchmarks CPU !

De nombreux utilisateurs offrent des retours très fournis et précis sur les performances des processeurs pour tel ou tel jeu, accompagné de telle ou telle config. Il vous suffit simplement de lancer une recherche « benchmark CPU », puis d’y retrouver les références qui vous intéressent. Sur la base des données récoltées auprès des gamers et streamers, des moyennes sont établies, vous permettant ainsi de constater le nombre d’images par seconde (FPS) pour les jeux les plus populaires, en 1080p ou en 1440p, avec les graphismes au max ou non.

Ce sont certes des données très fournies, mais qui connaissent parfois des variations inexpliquées. Pensez à prendre un peu de recul et à vous fier à la majorité des retours plutôt qu’aux moyennes automatiquement calculées par les sites de benchmark en question.

FAQ du processeur pour le stream

Pour terminer cet article, nous reprenons les questions que les utilisateurs se posent le plus souvent sur les CPU pour streamer et y apportons des réponses synthétiques.

Faut-il utiliser 1 ou 2 ordinateurs pour le stream ?

Ce sont effectivement deux solutions qui se présente à chaque streamer : soit celui-ci joue et streame depuis un seul poste, soit il différencie les opérations à l’aide de deux machines. L’avantage d’une config unique tient bien sûr dans l’encombrement minime ainsi que les économies d’échelle, mais attention : cela suppose une config particulièrement solide et donc onéreuse. Deux ordinateurs séparés facilitent le traitement des tâches, et vous permettent surtout d’opter pour des configs spécifiques au jeu et au stream.

Quelle configuration pour une config stream à deux PC ?

Comme on l’indiquait précédemment, les processeurs Intel sont généralement meilleurs pour le gaming tandis que les CPU AMD se défendent davantage pour le stream. Dès lors, l’intérêt d’une config à deux PC tient dans le fait de profiter des avantages respectifs des deux concurrents.

Ainsi, pour le jeu en 1080p à 60 i/s, un Core i7 sera parfait, tandis qu’un Ryzen 5 sera amplement suffisant pour la machine dédiée au stream.

Qu’est-ce que le socket pour le processeur ?

Le socket désigne le raccord entre le processeur et la carte mère, et en fonction des générations, celui-ci peut différer. C’est donc une donnée particulièrement cruciale, puisqu’en cas de non-compatibilité, la carte-mère et / ou le processeur ne pourront tout simplement pas être installés. Pensez donc à vérifier les sockets compatibles avec le CPU – certains modèles offrent à cet égard une compatibilité étendue, pouvant éviter l’achat d’une nouvelle carte mère en cas de changement de config.

14 nm, 7 nm : quelle finesse de gravure pour le processeur ?

La finesse de gravure, exprimée en nanomètres (nm), est un enjeu particulièrement important des deux constructeurs historiques du marché des CPU. Elle désigne, grossièrement, la finesse des circuits intégrés : plus celle-ci est réduite, meilleures sont les performances thermiques. Pour une chauffe maîtrisée, notamment sur les appareils hauts-de-gamme, il est donc préférable de se diriger vers des CPU finement gravés.

A ce titre, AMD a sans conteste une longueur d’avance sur Intel. Comparons par exemple les meilleurs modèles des deux constructeurs :

  • Intel i9-10900K: gravé en 14 nm
  • Ryzen 9 5900X: gravé en 7 nm

C’est d’ailleurs un enjeu dont AMD ambitionne de se saisir pleinement afin d’en faire un avantage concurrentiel face à Intel. C’est dans cet esprit qu’il annonce, grâce à son partenariat avec TSMC, l’arrivée de la gravure en 5 nm en 2021 et en 3 nm en 2023. Conscient de la menace, le concurrent se penche forcément dessus, et contrecarre en promettant une gravure d’1,4 nm dès 2029. A priori, AMD apparaît donc comme le plus ambitieux des deux, mais il s’agit pour l’instant d’effets d’annonces : il faudra voir ce que l’avenir nous réserve !

Qu’est-ce-que le TDP d’un processeur (Thermal Power Design) ?

Le TDP désigne l’Enveloppe Thermique : c’est un indicateur de puissance (exprimé en Watts) de dissipation requise par le système de ventilation pour le processeur.

  • Ainsi, TDP faible = petit système de refroidissement, TDP élevé = gros système de refroidissement

C’est toutefois une information qui n’est pas toujours de la plus haute pertinence pour le consommateur, notamment quand vous comparez divers modèles d’AMD et Intel tous confondus. Bien que les deux marques emploient toutes deux le terme de « TDP », elles n’utilisent pas les mêmes formules pour le calculer. Ainsi, pour vous assurer des performances thermiques du processeur et de la ventilation requise, mieux vaut encore vous tourner vers les tests, avis clients et autres benchmarks.

Comment fonctionne l’overclocking ? Faut-il utiliser un logiciel spécifique ?

Lorsque le CPU est débloqué pour l’overclocking (OC), il vous est souvent possible d’augmenter les fréquences d’horloge directement depuis un logiciel fourni par le fabricant. Toutefois, au vu des risques que l’on évoquait précédemment, il est important de surveiller la température du processeur et des autres composants pour éviter la surchauffe et, bien souvent, la défaillance. Un logiciel comme SIW, CPU-Z ou CPUID HWMonitor sera tout indiqué.

Photo of author

Carl Chamoiseau

Fondateur de Gamertop et fan de gaming sur PC depuis plus de 10 ans. Config actuelle : i9-9900k, Asus Maximus Code VI, EVGA FTW3 RTX 3090 Ultra Gaming, G.Skill Trident Z [email protected], Samsung 970 Evo Plus 500 Gb * 2, 1000W PSU

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest